RSS
RSS



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Black Suit... (James Hamerson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ash Even
Nouvel arrivant
avatar

Date d'inscription : 28/07/2017
Messages : 11

Mon personnage
Race: Chat d'Argent.
Don/Pouvoir: Métamorphe chat noir, passage vers les enfers.
Chambre : n°1

MessageSujet: Black Suit... (James Hamerson)   Jeu 3 Aoû 2017 - 18:17

Août 2017.

Ces deux dernières semaines Ash rodait régulièrement vers le complexe sportif du pensionnat. Aujourd’hui cependant elle ne s’arrêta pas déposer ses affaires dans le vestiaire féminin où de nombreux cassiers étaient à disposition, garantissant une certaine sécurité pour ces effets personnels. Elle poursuivait son chemin, passant derrière les bâtisses et autres terrains athlétiques. La jeune femme quittait progressivement les infrastructures destinées aux activités physiques pour se diriger dans les jardins environnants. Les lieux étaient toujours d’une quiétude extraordinaire à cette heure -19h30/20h- et c’est aussi pour cela qu’elle avait choisit de venir s’entrainer à la métamorphose ici. Avec plus ou moins de succès…

Ash s’arrêta non loin de la lisière de la forêt, elle déposa au sol l’énorme grimoire qu’elle portait dans ses bras. Elle s’agenouilla et ouvrit le livre à une page précise. La Sorcière d’Aven lui avait laissé quelques reliques dont ce grimoire avec de nombreuses annotations. Mais il y avait aussi un autre livre plus mystérieux, un Cube Métatron y était gravé sur la couverture et cet ouvrage scellé par sorcellerie ne pouvait s’ouvrir que sur la présentation d’un artefact magique un collier avec un pendentif en or représentant une forme géométrique sacrée : la Fleur de la Vie. Ash l’avait en sa possession malheureusement à l’ouverture, elle avait découvert un contenu indescriptible, un langage qui ne ressemblait à aucun autre. Le déchiffrer faisait partie de ses projets mais pour le moment elle se concentrait sur un autre objectif : maîtriser et perfectionner ses changements d’un corps à un autre.

Si passer de sa forme humaine à celle animale était relativement facile et lui demandait peu d’énergie, l’inverse était bien plus délicat. Il lui fallait au moins quatre heures. Et la difficulté ne s’arrête pas là. Le naturel inné et spontané du chat prenait souvent le dessus, elle en faisait l’expérience entre ronronnements intempestifs, flegme et nombre incalculable de siestes improvisées… La semaine dernière elle avait couru une bonne demi-heure après un papillon avant de s’endormir au soleil pour finalement se réveiller au beau milieu de la nuit. Ash avait encore beaucoup de progrès à faire. La jeune femme soupira en repensant à cette soirée mais rapidement son attention se reporta sur le grimoire où sur ses deux feuilles se dessinait un triangle équilatéral entouré de deux cercles avec à l’intérieur une incantation qui mélangeait des alphabets runiques. Il s’agissait d’un cercle magique utilisé par d’anciens mages et métamorphes pour retrouver leur forme originelle après une mutation. Elle ajouta un bout de branche d’If dans un des cercles puis un cristal de roche dans l’autre. Et c'est en positionnant une rune Eoh en milieu du triangle qu'on pouvait créer un portail, il suffisait ensuite d’y pénétrer pour y ressortir transformer. Simple…

Ash sortit alors la rune de sa poche et la plaça sur le coté, elle permuta ensuite dans son enveloppe corporelle félidée. Maintenant il ne lui restait plus qu’à déplacer la rune. Chose qui pouvait paraitre d’une aisance enfantine pour le commun des mortels, mais essayez donc avec une petite pattoune frivole. Ash donnait des petits coups de patte mais elle sentait l’instinct joueur du chat dans ses mouvements. Elle marqua une pause, essayant de ne pas s’assoupir… Cinq minutes plus tard elle parvenait à disposer la pierre. Un portail en forme de losange noir apparut au dessus des pages du grimoire, elle se glissa à l’intérieur. Ash en ressortait après deux secondes –le portail disparut instantanément- avec son corps de jeune femme à quelques détails près. Bonne nouvelle, elle avait conservé ses vêtements… Mauvaises nouvelles : deux oreilles de chat se fondaient dans sa chevelure noire, ses ongles étaient plus longs et pointus, ses dents ressemblaient plus à des crocs aiguisés. L’une de ses iris avait également conservé la faculté de rétrécir sa pupille à la verticale sous les rayons du soleil. Mais ça elle l’ignorait.

En revanche elle sentit une présence, elle jeta alors un regard par dessus son épaule…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Hamerson
Vieux monstre
avatar

Mes autres comptes : Nothing
Mon rythme : dépend de mon envie honnêtement. Mythos n'étant pas le seul forum il ne faut pas être ultra pressé.
Date d'inscription : 30/03/2015
Messages : 135

Mon personnage
Race: Demi-dieu
Don/Pouvoir: Contrôle de l'eau
Chambre : 1 / Masculin

MessageSujet: Re: Black Suit... (James Hamerson)   Ven 4 Aoû 2017 - 16:07


Grand nombre de gens disent préféré les chiens : le chien est le meilleur ami de l'homme, il est fidèle et dévoué gnagnagna. Contrairement au chat, l'animal à qui je m'identifie le plus : le chat est égoïste, drôle, il sait ce servir de son charme pour avoir ce qu'il veut et surtout tout le monde l'aime pour sa grâce. Malgré que j'adore les chats, ils ne m'aime pas. En même temps, quel chat aime le fils du dieu Poséidon ? Les Maines Coon sans doute, rare félin qui aiment l'eau.

Pour en revenir au sujet, les chats me détestent, plus que ça, ils me haïssent... Sauf un. Il y a deux semaines maintenant, après une ballade seul et isolé de tous, j'ai vu un chat faire sa sieste. Un chat noir au pelage brillant. Comme d'habitude mon amour fut plus fort que ma raison et je suis allé caresser le chat. Aussi étrange que ce soit il a été docile. Le lendemain et le sur-lendemain je suis retourné voir ce chat, une sorte de complicité s'est créée entre nous ou alors c'est dans ma tête.

Ce soir encore je veux aller le voir, mais il faut que je me bouge. C'est la première fois que j'ai affaire au professeur le plus ringard. Des lignes, je me suis pris des lignes, ça existe encore ça ? Enfin, je le fais parce que plus j'approche de la fin et plus j'en rigole : je ne dois pas forcer mon camarade à se balader en string. Je ne l'ai même pas forcé, on a fait un pari et il a perdu, on est joueur c'est tout. Par contre il ne s'est pas gêné pour me balancer.  Enfin, ça ne fait rien, j'ai bientôt fini.

Ce n'est qu'une heure après que j'ai fini, je remet mon pantalon noire, ma chemise grise et mes gants pour cacher mes cicatrices au maximum. Je regarde l'heure, il est déjà tard, j'espère que matou est encore là. Je me rends au jardin à allure moyenne,pourquoi courir ? Si je ne le vois pas ce soir ce sera pour demain. J'arrive doucement et dégage les buissons pour voir la boule de poil. J'allais m'approcher, mais une étrange porte fit son apparition. De la magie, ça ne pouvait être que ça. Je clignais des yeux et en un instant le chat disparut dans cette porte. Quand il remonta ce n'était pas des pattes que je voyais, mais bien des pieds et des mains.

D'ailleurs je l'appelais souvent par ''il'', mais au vu de sa crinière il se trouve que c'est ''elle''. Une jolie brune au teint claire et à la silhouette attirante. Pourtant autre que l'envie, c'était la colère qui bouillonnait en moi, j'avais tout dit à ce chat, je le caressais, je le prenais dans mes bras. Maintenant, je sais pourquoi ce chat était vraiment trop docile. Je fronce les sourcils et m'avance vers l'animal qui semble m'avoir repéré. Je pourrai simplement tout arrêter, faire demi-tour et ne plus jamais la voir, mais elle en sait trop et je me sens trahis. C'est terrible.

« Répugnant... Tu me dégoûte... »

Je m'approche d'elle et l'envie de la blesser est immense, je préfère garder mes mains dans les poches de mon pantalon sinon je ne sais pas ce que je lui ferai.

« Au final tu es quoi ? Tu te souviens de tout ce que je t'ai dis ? Peut-être que tu as profité de ton pouvoir pour te mettre à la place que beaucoup de filles aimerai avoir. »


Parce qu'il n'était pas rare que des filles veulent être dans mes bras, que ce soit dans mon ancienne ou ma nouvelle vie. Et comment leur en vouloir ? C'est tellement bien d'être aimé. La différence est que je ne peux plus jouer avec mon corps comme je le veux. Il n'est plus aussi beau qu'avant. Pour l'instant ce n'est pas le plus important. Quel que soit les raisons  de cette fille, je veux les entendre.


Publicité pour ton forum et échange de bannières
Vote pour le pensionnat, clique sur le lien ci-dessous et met un +5
http://pensionnat-mythos.boosterforum.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Even
Nouvel arrivant
avatar

Date d'inscription : 28/07/2017
Messages : 11

Mon personnage
Race: Chat d'Argent.
Don/Pouvoir: Métamorphe chat noir, passage vers les enfers.
Chambre : n°1

MessageSujet: Re: Black Suit... (James Hamerson)   Mar 22 Aoû 2017 - 17:15

Ses oreilles de chat s’agitaient dans sa chevelure, elle se tourna pour découvrir la source de cette attention. Elle fit alors face à une silhouette masculine, lui qui s’imposa rapidement dans une attaque verbale dont la virulence ne présageait rien de bon…
Répulsion et lassitude, elle eut étrangement le reflexe de se retourner comme pour vérifier que c’était bien à elle qu’il s’adressait. Apparemment oui, elle était bien à l’origine de son aversion sans trop comprendre pourquoi, il y avait bien pire niveau répugnance : la pizza à l’ananas, les chaussettes-claquettes et les crabes des cocotiers… On en parle ? Ash arqua un sourcil, c’était quoi son problème ?
La jeune femme n’eut pas le temps de répliquer qu’un nouveau flot de mots la happa. Il s’approchait, prêt à la submerger à la moindre faiblesse, elle se recula d’un pas, ses attributs félins se mouvant dans la défensive. Et c’est dans cette proximité qu’elle reconnut ses traits.

Ok, ça lui revenait maintenant.
Elle l’avait déjà croisé mais sous sa forme de chat noir. En vérité croiser n’était pas vraiment adapté à la description de la situation : il revenait soir après soir à sa rencontre, pourquoi ? Elle l’ignorait et ça ne l’intéressait pas plus que ça que de connaître ses motivations. Ash vivait les moments présents avec légèreté surtout quand elle empruntait ses courbes animales. De plus elle passait la plupart de son temps à dormir alors elle l’écoutait parler par à coup, ne captait pas toujours ses confidences. Il marqua une pause, elle réanima le dialogue :

" T’as cru quoi ? T’es dans un pensionnat pour créatures surnaturelles et y’a pas un moment où t’as eu la lucidité de te dire qu’un chat noir près des locaux scolaires pouvait être un métamorphe ? "

Ash gardait son regard à hauteur du sien, l’assurance dans les yeux, l'aplomb dans le reste de sa posture corporelle, imprudent petit chaton, elle poursuivit :

" Sérieusement, t’en as vu beaucoup des animaux de compagnie dans le coin ? "

Il fallait qu’elle relise le règlement intérieur de l’établissement mais dans ses souvenirs ce n’était pas autorisé. Mais ce n'était pas la question, Ash soupira doucement et se décida à lui répondre sincèrement, elle lui souffla :

" Je me souviens que tu es un demi-dieu et que tu as perdu tes proches. "

C’est à peu prés tout, dans le détail elle ne se remémorait ni comment il avait perdu sa famille, ni même de la particularité exacte de ses pouvoirs, elle aurait peut être du…

" Te crois pas irrésistible, je n’ai pas profiter de mon pouvoir pour quoi que ce soit, tu te fais des films…"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Hamerson
Vieux monstre
avatar

Mes autres comptes : Nothing
Mon rythme : dépend de mon envie honnêtement. Mythos n'étant pas le seul forum il ne faut pas être ultra pressé.
Date d'inscription : 30/03/2015
Messages : 135

Mon personnage
Race: Demi-dieu
Don/Pouvoir: Contrôle de l'eau
Chambre : 1 / Masculin

MessageSujet: Re: Black Suit... (James Hamerson)   Mar 12 Sep 2017 - 9:39


Je ne savais ce qui m'irritait le plus, j'avais l'impression d'être pris pour un con mais la brune était-elle réellement la fautive. Imaginons qu'elle n'avait vraiment rien tentée, qu'elle voulait seulement être un chat pour...Dormir. Mon égo en prendrait un gros coup et dans ce cas je ne ferais que m'enfoncer plus à appuyer mes dires.

La demoiselle trop sûre d'elle se mettait face à moi et soutenait mon regard. Ça avait le don de me rappeler une femme qui souhaitait paraître forte, mais qui était dotée de grande sensibilité. De toute les femmes de cette établissement, la brune était celle qui me rappelait le plus Amélia et ça me rendait faible. Il était dangereux de parler à un homme mentalement instable comme ça, j'aurais pu lever la main sur elle, si elle n'était pas comme elle... J'avais été attendris, mais je ne devais pas laisser cette faiblesse apparaître. Afin de ne pas laisser mon cœur s'adoucir, de garder cette vengeance en moi, je devais contrer et repousser ses paroles.

Je grognais intérieurement avant de lui attraper son poignet, si petit, si fin, je l'entourais d'une main et j'avais l'impression qu'il suffisait d'une petite pression pour lui briser. Je posais ma main sous son menton afin de lui lever la tête et de soutenir le regard noir qu'elle me lançait. Mon corps s'approchait du sien, un mur m'aurait aidé a la garder plus proche de moi, mais dans ce jardin il n'y avait qu'arbres et buissons. J'aurais pû être en contact physique avec elle, mais tout nos points de contact étaient protégés par du tissus, que ce soit nos corps par les vêtements ou mes mains par des gants. Elle avait finit son discours et m'avait bien fait comprendre sa façon de voir les choses, je n'étais plus l'homme qui faisait craquer toutes les femmes et je ne comptais pas l'être, mais cette brune me plaisait bien et j'avais envie de jouer... Mon regard aussi sombre qu'elle auparavant envahissait le sien et ma voix roc allait lui dire :

« Dans ce cas sois ma chatte de compagnie. »


Que m'était-il passé par la tête ? J'avais envis de m'amuser, mais en arriver à la prendre comme propre chatte de compagnie n'était-il pas un peu de trop ? Ce qu'elle ne savait pas, c'est que je traitais mieux les chats que les femmes alors devenir mon animal de compagnie ne pouvait-être qu'une bonne chose. Jamais je n'aurais pensé un jour prendre une femme comme un animal de compagnie. Je replaçais ses cheveux bruns derrière son oreille, un sourire malvaillant était sur mon visage et pourtant mon cœur battait la chamade. Je la relachais et reculais d'un pas la chatte sauvage n'allait sans doute pas dire non à cette proposition, n'importe qu'elle personne saine d'esprit aurait refusée cette proposition. Du coup :

« Tu me dois bien ça, après tout tu m'as trompée avec ton apparence physique et je promets de ne pas t'abuser... Après tout je ne suis pas zoophile ».

Ce n'est pas comme si je la forçais, enfin un peu, je la ferais culpabiliser de m'avoir écouter. Oui bonne chose :

« Après tout, je t'ai raconté ma vie et je ne connais rien sur toi. Une femme digne de ce nom doit toujours renvoyer l'appareil c'est la politesse, le strict minimum. »


Qu'est-ce que je raconte putain, mais qu'est-ce que je dis ? Je lui tends la main droite avec un petit sourire.

« Je ne me crois pas irrésistible, j'ai juste besoin de compagnie. Marché conclu ? »


Publicité pour ton forum et échange de bannières
Vote pour le pensionnat, clique sur le lien ci-dessous et met un +5
http://pensionnat-mythos.boosterforum.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash Even
Nouvel arrivant
avatar

Date d'inscription : 28/07/2017
Messages : 11

Mon personnage
Race: Chat d'Argent.
Don/Pouvoir: Métamorphe chat noir, passage vers les enfers.
Chambre : n°1

MessageSujet: Re: Black Suit... (James Hamerson)   Ven 15 Sep 2017 - 17:31

Il se rapprocha dangereusement, à ce moment précis la fuite aurait été une excellente alternative mais Ash n’avait pas peur des confrontations, la prudence ne faisait pas vraiment partie de son vocabulaire. Le temps ne semblait pas l’aguerrir, elle resta sur ses positions. Le jeune homme attrapa son poignet et dans une facilité déconcertante il prit le dessus sur elle, il passa son autre main sous son visage, ses doigts encadraient désormais ses traits. Il alla plonger son regard dans ses yeux noirs, elle n’aurait su dire ce qu’elle ressentait à cet instant. Toute attention était portée sur lui, il submergeait littéralement le reste du paysage par son aura. La jeune femme sentait son cœur s’accélérer, là encore elle ne savait pas exactement pourquoi ? Leur proximité, sa puissance prête au déferlement… Le fait de savoir qu’il pourrait la briser avec aisance ou bien le fait d’imaginer qu’il passe son pouce sur ses lèvres avant de l’étreindre… L’esprit et l’imagination ont leurs tourments et leurs mystères. Il ne fit rien de tout ça, soulagement de courte durée, quand il s’élança dans une proposition qui la glaça.

D’une simple phrase, elle passait d’attraction à répulsion. Impossible cependant de se détacher de sa personne, Ash jeta un bref regard à ses affaires, ses runes et son grimoire n’étaient vraiment pas à porter de main et malheureusement ils ne pourraient pas l’aider dans l’immédiat. Elle espérait sincèrement qu’un demi-dieu n’ait pas les compétences requises pour créer un tel pacte. La Sorcière d’Aven l’avait mise en garde : une personne avec un potentiel magique suffisamment important pouvait la soumettre à une nouvelle allégeance. La jeune femme ne voulait pas perdre sa liberté. Un demi-dieu en aurait-il le pouvoir ? Sûrement, le savait-il ? Probablement pas. Voilà pourquoi Ash choisissait bien ses mots, elle s’était présentée comme étant métamorphe et non un chat d’argent. Un détail qui avait une importance capitale. Elle n’était pas prête à montrer ses faiblesses. Et pour sa survie elle ne le devait pas.

Il replaça délicatement une mèche de sa chevelure sombre, le sourire qui se dessinait sur sa bouche ne laissait présager rien de bon. Pourtant il relâcha son emprise et se recula, il reprit la parole, poursuivant dans son argumentation. Sérieusement ce type avait des problèmes, de gros problèmes… Mais ils n’étaient pas si différents l’un de l’autre. Il tendit sa main droite vers elle, essayant de conclure…

" En général quand on a besoin de compagnie, de parler à quelqu’un, on appelle ça un ami, ou une connaissance attentive à la limite… "

Malicieuse, un sourire s’accrocha à la commissure de ses lèvres. Ironie, pour elle qui n’avait jamais vraiment eu d’ami. Ce qu’il ignorait c’est que tout comme lui, Ash était seule et depuis toujours. Pas de famille, non la Sorcière d’Aven ça ne comptait pas vraiment, une personne qui vous transforme en chat pour vous exploiter ça créé une ambiguïté et un certain malaise dans le lien relationnel. La jeune femme ajouta :

" Tu comprendras que je décline la proposition. "

Elle se tourna et alla retrouver ses affaires, elle se pencha, rangea doucement ses runes et ferma son grimoire d’une main. Mais elle se retourna vers lui, l’observant longuement, son regard parcourait ses courbes :

" Mais je veux bien rester un peu avec toi, à condition que tu me supportes sous forme humaine. "

A lui de voir…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Black Suit... (James Hamerson)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Black Suit... (James Hamerson)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Mythos :: Pensionnat Mythos - zone de jeu :: L'extérieur :: Complexe sportif-
Sauter vers: